Connect with us

Autriche

La Cour européenne rejette la plainte de l’Autriche contre la centrale nucléaire hongroise

La Cour européenne rejette la plainte de l'Autriche contre la centrale nucléaire hongroise

La centrale nucléaire de Leibstadt, près de Leibstadt, dans le nord de la Suisse. Photo : FABRICE COFFRINI/AFP

L’Autriche, farouchement antinucléaire, a déposé cette plainte en 2018 après que l’organe exécutif de l’Union européenne a autorisé l’expansion de la centrale nucléaire de Paks, à l’extérieur de la capitale hongroise Budapest, grâce à un prêt russe de 10 milliards d’euros (12,4 milliards de dollars).

La centrale est la seule installation nucléaire de la Hongrie et fournit environ 40 % de ses besoins en électricité.

Dans sa décision, la Commission a estimé que le projet était conforme aux règles de l’UE en matière d’aides d’État, ce que l’Autriche a contesté.

Le Tribunal de l’Union européenne a jugé mercredi que “les États membres sont libres de déterminer la composition de leur propre bouquet énergétique et que la Commission ne peut pas exiger que les financements publics soient affectés à des sources d’énergie alternatives”.

La Hongrie a pour objectif de mettre en service deux nouveaux réacteurs d’ici à 2030, ce qui fera plus que doubler la capacité actuelle de la centrale grâce à cette construction de 12,5 milliards d’euros.

La construction de deux nouveaux réacteurs fait partie d’un accord conclu en 2014 entre le Premier ministre de droite hongrois Victor Orban et le président russeVladimir Poutine.Les travaux sont réalisés par l’agence nucléaire publique de Moscou Rosatom.

Les détails de l’accord ont été classifiés pendant 30 ans pour des “raisons de sécurité nationale”, les critiques alléguant que cela pourrait dissimuler la corruption.

Depuis la fin des années 1970, l’Autriche est farouchement anti-nucléaire, à commencer par un vote sans précédent de sa population qui a empêché la seule centrale du pays de fournir un watt d’électricité.

Le mois dernier, le membre alpin de l’UE a déposé une plainte auprès de la Cour européenne de justice concernant la décision de l’Union de qualifier l’énergie nucléaire d’écologique.

En 2020, la plus haute juridiction de l’UE a rejeté l’appel de l’Autriche qui souhaitait que les subventions du gouvernement britannique pour la centrale nucléaire de Hinkley Point soient considérées comme une violation des règles de l’Union en matière d’aides d’État.

Gerardo 33 años de edad Estoy interesado en Estudiante premiado Jugador de toda la vida Creador sin disculpas Gurú de la comida Especialista en Twitter Experto en redes sociales Aficionado a la música Aficionado a la comida Introvertido Adicto al café Con 2 años de experiencia escribiendo Desde Ciudad Real España

To Top