Connect with us

Autriche

Un sanctuaire autrichien va accueillir un ours brun albanais libéré

Un sanctuaire autrichien va accueillir un ours brun albanais libéré.

Cette photo prise le 3 décembre 2022 montre l’ours brun Mark, à l’intérieur de sa cage, dans un restaurant de Tirana (Photo de Gent SHKULLAKU / AFP).

Jusqu’à présent, il a passé sa vie à divertir les visiteurs du restaurant Sofra e Ariut(Table des ours) à Tirana avec sa sœur Liza.

Mais mercredi, sous une forte anesthésie, il a commencé son voyage vers le refuge d’Alberbasch, dans le nord de l’Autriche, grâce au groupe de protection des animaux Four Paws.

L’opération de sauvetage est cependant arrivée trop tard pour sa sœur. Elle est morte il y a deux ans.

Les deux ours ont été amenés au restaurant en tant qu’oursons il y a vingt ans, après que leur mère ait été abattue, selon les propriétaires de l’époque. Là, ils vivaient dans une cage de quelque 100 mètres carrés (1 075 pieds carrés), avec un sol en béton, dans de mauvaises conditions et avec un régime alimentaire inadéquat, a déclaré Sajmir Shehu, le coordinateur du projet Four Paws en Albanie.

Laissés à l’air libre et à la merci des conditions climatiques extrêmes, les ours n’ont jamais été autorisés à hiberner, a déclaré Four Paws.

Aujourd’hui, Mark, qui pèse 250 kilos, est en surpoids et a du mal à se déplacer. À cause de l’ennui et du stress, il a développé des troubles de l’anxiété, devenant agressif et grognant au moindre bruit. Et son état n’a fait qu’empirer en 2020 lorsque Liza est morte.

“Mark n’a pas arrêté de pleurer pendant deux ou trois mois”, a déclaré à l’AFP Hiqmet Murati, le gardien des ours depuis 20 ans.

Leurs propriétaires ont même laissé le couple s’accoupler, mais aucun des oursons n’a survécu parce que leurs parents, stressés, les ont mordu à mort, a-t-il ajouté.

Un problème plus large en Albanie

En raison des mauvais traitements qu’il a subis, l’ours a besoin de soins d’urgence pour survivre, dit Shehu.

Son mauvais régime alimentaire et ses 20 ans en cage font qu’il souffre de problèmes d’articulations, de muscles, d’yeux et d’organes vitaux, ont déclaré les experts de Four Paws.

Une fois dans le sanctuaire, Mark recevra les soins vétérinaires et la nourriture adéquate dont il a besoin “afin qu’il puisse se rétablir rapidement et profiter d’une vie digne d’un ours”, a déclaré Shehu.

Après plus de deux décennies à divertir les clients d’un restaurant albanais, l’ours brun Mark se dirige vers une vie meilleure dans un sanctuaire autrichien. (Photo de Gent SHKULLAKU / AFP)

Mais le sort de cet ours n’est pas le seul cas que Four Paws a eu à traiter, a déclaré Shehu, qui est un expert en biodiversité. Il s’agit du 34ème animal sauvage que l’organisation, avec l’aide de ses pairs, a déplacé hors d’Albanie, a-t-il dit.

“Une action urgente est également nécessaire pour lutter contre le commerce illégal croissant d’animaux sauvages dans le pays”, a déclaré Magdalena Scherk-Trettin, coordinatrice de Four Paws.

Selon Four Paws, Mark est le dernier des “ours de restaurant” d’Albanie.

Mais l’association a ajouté dans une déclaration : “Bien que le sauvetage de Mark soit une étape importante, les ours d’Albanie risquent toujours d’être maltraités en tant qu’animaux de compagnie ou attractions touristiques à l’avenir sans un changement de la législation.”

Le restaurant va retirer la cage qui contenait les ours, mais il gardera son nom.

Valentina 39 ans Je suis intéressée par Etudiant(e) Féru(e) de Web Voyageur de longue date Joueur(se) Mélomane Ecrivain(e) Défenseur du café Ecrivain(e) Fanatique de Web Mélomane Mélomane Nerd du café Lecteur(se) Défenseur avide du bacon TVaholic Analyste Avec 6 ans d'expérience d'écriture De Moi Norvège

To Top