Connect with us

Autriche

Aujourd’hui en Autriche : Un tour d’horizon des dernières nouvelles du lundi.

vienna skyline st stephan's cathedral rathaus

La cathédrale Saint-Étienne de Vienne sur la ligne d’horizon de la ville. (Photo par Dimitry Anikin sur Unsplash)

Freinage des prix de l’électricité attendu en octobre

Certains signes indiquent qu’un frein au prix de l’électricité pourrait entrer en vigueur plus tard dans l’année en Autriche, ce qui signifie qu’un certain quota d’électricité serait mis à la disposition de chaque ménage à un certain prix. Le ministre autrichien des finances, M. Brunner (ÖVP), a déclaré que le gouvernement ÖVP-Verts travaille actuellement sur ce frein au prix de l’électricité. Il s’attend à ce qu’une loi correspondante soit adoptée en septembre et qu’elle entre en vigueur en octobre, selon le radiodiffuseur ORF .

La semaine dernière, le ministre des finances de Vienne, Peter Hanke, a déclaré au journal Standard que les gens devraient régler leur chauffage à 19 degrés et a suggéré que les musées de la capitale pourraient être réglés à une température plus basse pour réduire les coûts énergétiques.

Chèque énergie : Les délais sont prolongés

D’ici la fin du mois de juin, chaque ménage autrichien devrait avoir reçu un bon d’énergie d’une valeur de 150 euros, qu’il pourra échanger et remettre à son fournisseur d’électricité. Le délai pour demander un bon a été prolongé jusqu’à la fin du mois d’octobre. Il y a également plus de temps pour échanger le bon, jusqu’à la fin de l’année au lieu de la fin du mois d’octobre. Le bon ne pourra pas être utilisé en 2023.

Les ménages qui n’ont pas encore remboursé leur bon ou qui doivent en demander un nouveau, par exemple parce que le bon a été perdu ou n’est pas arrivé, ont plus de temps pour le faire. Les ménages qui n’ont pas encore utilisé leur bon ou qui doivent en demander un nouveau, par exemple parce qu’il a été perdu ou qu’il n’est pas arrivé, ont plus de temps pour le faire.

Le parti de droite FPÖ demande une pause dans le paiement des contributions aux églises

Le chef du parti de droite FPÖ, Herbert Kickl, a demandé ce week-end au cardinal Christoph Schönborn de suspendre le paiement des contributions aux églises catholiques en Autriche pour une période indéterminée, en raison de la vague d’inflation extrême actuelle. L’archidiocèse de Vienne a répondu qu’il était “d’usage dans l’Église catholique, depuis des années”, de tenir compte de la situation individuelle de ses contributeurs.

“Bien sûr, rien ne changera dans la crise actuelle ou à l’avenir”, a déclaré le service de presse de l’archidiocèse de Vienne, selon Kathpress.

Kickl avait précédemment déclaré que Schönborn, en tant que chef de l’église, devrait savoir “comment la pauvreté et les peurs existentielles peuvent affecter les gens – et pour beaucoup d’entre eux, chaque centime qu’ils ont ou n’ont pas à leur disposition compte”, rapporte le radiodiffuseur ORF, ajoutant qu’il était très difficile d’obtenir une exemption des contributions.

Le parti FPÖ secoué par des rapports trouvés sur le téléphone d’un ancien député

Le parti FPÖ a connu ce que le journal Standard a décrit comme “une semaine d’horreur” après la découverte d’annonces contre des hauts responsables du FPÖ de Vienne sur le téléphone de l’ancien député FPÖ Hans-Jörg Jenewein. Le chef du FPÖ de Vienne, Dominik Nepp, a déclaré que ce rapport était “complètement hors de propos”, tout en notant que l’affaire serait “clarifiée en interne”. Le chef du FPÖ viennois a également critiqué les médias qui, selon lui, ont exagéré la question, affirmant qu’une tentative a été faite pour provoquer un conflit au sein du parti, rapporte la chaîne de télévision ORF.

Genèse 28 ans Je m'intéresse à l'entrepreneuriat Ami des animaux partout Introverti Sujet à des crises d'apathie Freelance beer ninja Expert Tv Communicateur extrême Amateur de nourriture Fanatique de café Spécialiste dévoué de la télévision Gourou des médias sociaux Amateur d'alcool Avec 6 ans d'expérience d'écriture De Geraldton Australie

To Top