Connect with us

Germany

10 façons de profiter de l’automne comme un vrai Allemand

Les châtaignes se trouvent sur le sol dans un parc à Cologne

Les châtaignes se trouvent sur le sol dans un parc à Cologne. Photo : picture alliance/dpa | Federico Gambarini

Alors que l’été passe à l’automne, il peut être facile de rester nostalgique des longues journées ensoleillées. Mais les mois précédant Noël peuvent aussi être une période extrêmement dynamique pour être en Allemagne – si vous savez comment.

Alors que vous troquez vos t-shirts d’été contre des pulls en laine, pourquoi ne pas participer à des coutumes typiquement allemandes, de la préparation de plats à base de citrouille à la cueillette de châtaignes dans le parc ?

Si vous ne savez pas par où commencer, voici 10 façons de profiter au maximum de l’automne dans le plus pur style allemand cette année.

1. Rendre grâce pour la moisson

Depuis le IIIe siècle, les pays chrétiens organisent des fêtes pour remercier Dieu du don de la récolte d’automne – et en Allemagne, ces célébrations religieuses se poursuivent encore aujourd’hui.

Traditionnellement, Erntedankfest (Harvest Thanksgiving) est célébré le premier dimanche d’octobre dans les communautés rurales avec des services religieux, un défilé (avec une reine des récoltes), de la musique et une fête foraine. De la nourriture est également collectée pour ceux qui en ont besoin. Dans certaines régions, les célébrations coïncident avec les vendanges et les propriétaires de vignobles installent des stands où les habitants peuvent déguster les vins de saison.

Une église de Basse-Saxe collecte des dons de nourriture au moment des récoltes.

Une église de Basse-Saxe collecte des dons de nourriture au moment des récoltes. Photo : picture alliance/dpa | Friso Gentsch

2. Mangez de la citrouille avec tout

Dire au-revoir à Spargelzeit,la période de l’année où les asperges blanches sont servies sur des menus spéciaux dans presque tous les restaurants allemands – l’automne marque le début de Kurbiszeitquand les Allemands font preuve de créativité avec l’humble citrouille.

Des soupes épicées au risotto crémeux à la citrouille, vous serez peut-être surpris de la polyvalence de la citrouille. En fait, s’il vous arrive de visiter un marché fermier au cours des deux prochains mois, vous découvrirez peut-être qu’il existe bien plus de variétés de citrouilles que vous ne l’auriez jamais imaginé.

Et si vous commencez à vous ennuyer des plats à base de citrouille à mesure que la saison avance, il y a beaucoup plus de produits de saison à expérimenter, de Grünkohl (chou frisé) à Pfefferlinge (chanterelles).

3. Allez chercher des champignons

Dès que le premier contact du gel d’automne est dans l’air, de nombreux Allemands se réchauffent et se dirigent vers la forêt pour un passe-temps national populaire : la cueillette de champignons. L’idée est simplement de partir dans la nature, panier en remorque, et de voir quels champignons sauvages vous pouvez trouver, du costaud Steinpilz au glissant Butterpilz.

Un mot d’avertissement cependant. Légalement parlant, les champignons ne doivent être destinés qu’à un usage personnel (c’est-à-dire pas à vendre), et certains champignons peuvent ne pas être comestibles du tout. Si vous êtes un butineur débutant, c’est une bonne idée de partir avec des cueilleurs de champignons expérimentés pour commencer, ou d’apporter votre trésor à votre local. Pilzberater (consultant en champignons) qui peut vous faire savoir si vos champignons peuvent être consommés sans danger.

Cueillette de champignons dans le Brandebourg

Un butineur recueille des champignons dans un panier à Brandebourg. Photo : picture alliance/dpa | Patrick Pleul

4. Visitez votre local Herbstfest

Bien que les jours raccourcissent et refroidissent, il n’y a aucune excuse pour hiberner pour l’instant. Que vous viviez dans une petite ou une grande ville, il y a forcément au moins un Herbstfest (ou festival d’automne) en cours, ce qui peut être une excellente raison de sortir de la maison et de passer du temps avec des amis.

Le festival d’automne le plus célèbre d’Allemagne est évidemment Oktoberfest – une énorme fête foraine et de la bière qui se déroule à Munich de fin septembre à début octobre. Si vous ne pouvez pas vous rendre en Bavière, il y a généralement de petits festivals de copie de chat disséminés dans toute l’Allemagne, ainsi que d’autres événements locaux où vous pourrez déguster de délicieux plats de saison de Apfelwein (vin de pomme) à Flammkuchen et Käsespätzle.

5. Célébrez la réunification de l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest

Le 3 octobre est un jour spécial dans le calendrier allemand, marquant la date à laquelle l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest ont été réunifiées après 41 ans de séparation. Bien que la réunification puisse susciter des sentiments complexes chez certains Allemands, le jour de l’unité (Tag de l’Einheit) est un jour férié national, qui est une raison de célébrer en soi.

Cette année, la date tombe un lundi, ce qui signifie que les gens peuvent s’attendre à un long week-end avec des feux d’artifice et des célébrations locales. Pourquoi ne pas réunir un groupe d’amis et découvrir ce qui se passe dans votre région ? À Berlin, par exemple, des scènes sont installées chaque année autour de la porte de Brandebourg, avec des performances musicales, de la comédie et du théâtre de rue.

6. Fabriquez des lanternes en papier le jour de la Saint-Martin

Largement célébrée dans les États catholiques d’Allemagne, Martinstag (Saint-Martin) le 11 novembre est une charmante coutume allemande qui a beaucoup en commun avec Halloween. Traditionnellement, les enfants se déguisent et sortent dans les rues en petit cortège avec des lanternes en papier. Dans certaines régions, ils font également du porte-à-porte et chantent pour des bonbons, des fruits ou des biscuits.

Les familles marquant la Saint-Martin mangent généralement un Martinsgans (Martin’s Goose) pour le dîner. Ceci fait référence à une partie de la légende de saint Martin dans laquelle Martin, se croyant indigne de devenir évêque, tente de se cacher dans une étable remplie d’oies.

Dans le Berlin protestant et dans d’autres parties du nord de l’Allemagne, les processions ont été rebaptisées séculaires Laternenfest (Festival de la lanterne).

Cortège de la Saint-Martin Thuringe

Des milliers de personnes se joignent à une procession de la Saint-Martin à Erfurt, en Thuringe. Photo : picture alliance/dpa | Michel Reichel

7. Ramasser des châtaignes dans le parc

Au fur et à mesure que les feuilles commencent à tomber, vous remarquerez peut-être autre chose par terre dans votre rue ou dans votre parc local : des châtaignes. Partir en promenade pour ramasser des châtaignes peut être un excellent moyen de passer un après-midi d’automne lumineux, mais plus que cela, ces noix polyvalentes ont un million d’utilisations qui pourraient vous surprendre.

De la fabrication de vos propres masques faciaux à la création de produits d’entretien bio, en passant par leur utilisation dans des plats de saison et comme décorations pour la maison, vous trouverez forcément un moyen d’utiliser les châtaignes. Mais si ce n’est pas le cas, les parcs animaliers et les gardes forestiers sont souvent ravis de recevoir un don de châtaignes pour nourrir les animaux sauvages tout l’hiver.

Si vous allez ramasser des châtaignes, assurez-vous de respecter les règles : seules les châtaignes tombées au sol peuvent être ramassées et ramenées à la maison.

8. Habillez-vous pour Halloween

Bien que la célébration d’Halloween soit beaucoup plus populaire aux États-Unis, certaines traditions américaines – des déguisements aux tours de passe-passe – se sont lentement mais sûrement imposées en Allemagne au cours des dernières décennies.

Au lieu de dire « des bonbons ou un sort », les enfants allemands ont tendance à dire : “Süßes ou Saures” (sucré ou aigre?) alors qu’ils font chanter leurs voisins pour qu’ils vident leurs armoires sucrées.

Mais même si vous n’aimez pas un Halloween à l’américaine, il existe des façons de célébrer Halloween comme un vrai Allemand. Pourquoi ne pas passer la journée à sculpter des citrouilles, puis partir en soirée pour une visite effrayante d’un château hanté ?

9. Faites voler un cerf-volant

Les journées chaudes et humides sont terminées et un vent froid souffle dans l’air, alors quel meilleur moment pour s’adonner à une autre obsession allemande : faire voler des cerfs-volants ?

Adorablement connu sous le nom de Drachen (dragons) en allemand, l’automne est la première saison de cerf-volant en Allemagne, alors assurez-vous d’emmener votre cerf-volant (et votre famille) dans votre parc le prochain dimanche après-midi venteux pour voir de quoi il s’agit.

Faire du cerf-volant à Berlin

Les gens volent des cerfs-volants de dragon au Drachenfest sur Berlin Tempelhofer Feld. Photo : picture alliance/dpa | Jörg Carstensen

10. Souvenez-vous des êtres chers perdus

Dans une tradition automnale plus sombre, la Toussaint, le 1er novembre, est l’occasion de se souvenir des êtres chers qui ne sont plus parmi nous.

Se déroulant le 1er novembre, au lendemain de la Toussaint, de nombreux Allemands en profiteront pour déposer des bougies ou des couronnes de fleurs sur les tombes de leurs proches. Les églises organisent généralement des sermons dédiés au thème du souvenir et le soir, les familles religieuses peuvent se réunir pour le dîner. Le lendemain matin, le jour de la Toussaint, il y a plus de services religieux et de prières pour les morts.

Même pour ceux qui ne sont pas croyants, le 1er novembre peut offrir une occasion de réflexion, de contemplation et, surtout, une chance de passer du temps avec les gens que vous aimez.

Genèse 28 ans Je m'intéresse à l'entrepreneuriat Ami des animaux partout Introverti Sujet à des crises d'apathie Freelance beer ninja Expert Tv Communicateur extrême Amateur de nourriture Fanatique de café Spécialiste dévoué de la télévision Gourou des médias sociaux Amateur d'alcool Avec 6 ans d'expérience d'écriture De Geraldton Australie

To Top